Articles

Premier coup de froid : gelées blanches et neige à basse altitude en vue ?

L’été 2018 est l’été le plus long jamais connu en France depuis le début des relevés météorologiques, dépassant 2003. Nous avons eu peu recourt à des températures en-dessous des normales saisonnières depuis le mois d’Avril globalement.

Weekend et début de semaine prochaine sous le soleil…

Après un weekend doux et beau (y compris ce Dimanche malgré quelques nuages bas en matinée entre la vallée de la Saône et la haute vallée du Rhône), la situation évolue peu ou pas en début de semaine prochaine. Le soleil se maintient sous des matinées fraîches et des après-midis agréables pour la saison, tout en ayant une baisse progressive du mercure.

Infoclimat

Ensuite, arrivé de l’hiver !

C’est notamment en fin de semaine prochaine / weekend prochain que les conditions météo vont se corser. Les hautes-pressions ayant dominées une grande partie de l’été vont se replier sur l’Atlantique, permettant à un flux de Nord de débouler sur l’Europe de l’Ouest, accompagné d‘une masse d’air froide. Cette masse d’air venue directement du pôle engendra une nette baisse du mercure et le retour de gelées matinales quasiment généralisées (où le ciel sera dégagé) ainsi que pourquoi pas, de quelques chutes de neige à basse altitude (?).

Voici la situation prévue en fin de semaine prochaine par le modèle Américain (GFS) ;

Météociel

La fiabilité est pour l’instant encore limitée même si les grandes lignes semblent être assez calées. Le modèle Américain (GFS) et Européen (ECMWF / CEP) témoigne cependant d’une différence faisant un peu chambouler la prévision. Il reste encore à déterminer concrètement la position de l’ensemble des dépressions pour en déduire l’intensité de ce coup de froid.

En effet, le modèle Européen de ce matin modélise plutôt une «fraîcheur» temporaire puis le passage brusque à un flux de Sud/Sud-Est avec le positionnement d’une dépression à proximité de la Catalogne. Dans cette configuration il faudrait s’attendre à des températures plus douces sur l’Est de la France et à des pluies à proximité de la Méditerranée. Tandis que le modèle Américain témoigne du positionnement de la dépression sur le Golf de Gênes, maintenant un flux de Nord. La modélisation minoritaire reste celle du modèle Européen.

Retour donc du froid, de la neige et des gelées ?

Voici un GIF de l’anomalie des températures à 850 hPa (environ 1500 m d’altitude) vue par le modèle Américain ;

On y voit clairement cette masse bleue englober entièrement la France en fin de semaine prochaine, notant une anomalie fortement négative des températures (par rapport à la saison). Nous serons entre -8 et -12°C en dessous des normales saisonnières.

Cela aura pour conséquence de produire des gelées blanches, notamment dans les endroits où le ciel pourrait s’avérer dégager la nuit. Des gelées parfois fortes en montant en altitude et généralisées. Les températures maximales ne devraient pas dépasser les 15°C à partir du weekend prochain.

Concernant le risque neigeux, il est très probable en montagne (suivant les précipitations) et possible à basse altitude. A surveiller les précipitations véhiculées par la dépression.

Axel.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Axel

Je m'appelle Axel, j'ai 15 ans et je suis passionné par la météo depuis l'âge de 7 ans. Je me suis lancé dans la prévision il y a déjà 5 ans.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît, envisagez de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité